Le guide de votre bien-être à domicile

Fête des mères

Les origines de la fête des mères

fêtes des mères

© Goodluz - Fotolia.com

L'idée de célébrer les mères par des offrandes est une tradition de longue date. Déjà dans l'Antiquité, les populations organisaient des cérémonies en l'honneur des divinités mères. Mais la fête des mères moderne, telle que nous la connaissons aujourd'hui, est née aux USA, il y a plus de 100 ans!
  1. Célébrations en l'honneur des divinités mères
  2. Une idée qui fait son bout de chemin
  3. Une fête made in América !
  4. Une tradition qui traverse l'Atlantique
  5. Des cadeaux pour honorer les mamans

Célébrations en l'honneur des divinités mères

Déjà dans les sociétés anciennes, de nombreux cultes étaient dédiés aux mères. Par exemple, dans l'Antiquité, les Grecs et les Romains organisaient chaque année au printemps, une cérémonie en l'honneur des divinités mères des Dieux. De même, les latins se réunissaient devant le temple de Junon, reine des Dieux, pour offrir des cadeaux aux femmes du peuple. Ces traditions ont longtemps perduré, avant de disparaître progressivement, avec l'émergence de la religion chrétienne.

Une idée qui fait son bout de chemin

Au XVe siècle, les anglais célèbrent le "Mothering sunday", une fête chrétienne en l'honneur de la Vierge Marie et de son église. Cette célébration a d'abord lieu au début du Carême, puis est officialisée le quatrième dimanche du printemps. À cette occasion, les jeunes anglais, partis loin de chez eux, pour travailler avaient droit à un jour de congés pour retourner auprès de leur famille et offrir des gâteaux à leur mère. En France aussi, sous le règne de Napoléon, cette idée d'honorer les mères est peu à peu démocratisée. En effet, l'Empereur avait décidé d'instaurer une célébration annuelle au mois de mai, en l'honneur de toutes les mères du monde. Malheureusement, il mourut avant d'officialiser ce rendrez vous annuel et son idée fût oubliée.

Une fête made in América !

La fête des mères moderne est une célébration made in USA. L'idée est insufflée au XIXe siècle par une américaine écrivain, qui suggéra de dédier un jour par an à toutes les mères du monde. Ainsi, chaque année, elle organisait à Boston une journée de fête en l'honneur des mamans. Mais à l'époque, son idée est abandonnée car jugée trop originale. C'est une autre américaine, Anna Jarvis, qui est à l'origine de la fête des mères telle qu'on la connait aujourd'hui. En mai 1907, lors du décès de sa mère, elle demande aux autorités de Virginie l'autorisation de célébrer un office religieux en l'honneur de toutes les mamans. À partir de là, cette célébration devient annuelle et la coutume prend très vite de l'ampleur. En 1914, le président Wilson déclare le second dimanche de mai : journée officielle de célébration de la fête des mères.

Une tradition qui traverse l'Atlantique

La fête des mères est importée en Europe par les Américains, au cours de la première guerre mondiale. En France, la première fête des mères est célébrée en 1918 dans la ville de Lyon. En effet, la municipalité décide de dédier une journée aux mères de familles nombreuses et aux femmes et aux épouses qui ont perdu leurs maris ou leurs fils pendant la guerre. Cette fête laïque devient vite très populaire en France et s'installe dans les mœurs. Progressivement, elle devient une journée en l'honneur de toutes les mamans, mères de familles nombreuses ou pas. C'est Vincent Auriol qui l'instaure officiellement en 1950. Dès la première guerre mondiale, cette fête populaire s'exporte partout en Europe et dans le monde entier.

Des cadeaux pour honorer les mamans

Aujourd'hui, la cérémonie officielle a cédé le pas à une fête plus intimiste. Il ne s'agit plus d'honorer toutes les mères, mais plutôt "sa maman". C'est une célébration populaire très importante en France, qui représente pour les familles, une occasion de se réunir. La fête des mères est célébrée dans la plupart des pays du monde mais à des dates très variables. Nombreux sont ceux qui ont adopté la coutume Américaine, le deuxième dimanche de mai. Mais certains pays la célèbrent en mars, en février, en juillet ou même en octobre ou en décembre. De même, cette fête n'a pas la même importance, ni la même signification, pour toutes les populations. Il s'agit surtout pour les enfants de profiter de cette journée pour remercier leur mère de son travail de maman au quotidien. La tradition d'offrir un cadeau aux mamans s'est progressivement installée. Les jeunes enfants offrent souvent des cadeaux "faits mains", ornés de cœurs, qu'ils fabriquent à l'école. C'est une avalanche de fleurs, de poèmes, de bibelots en pâte à sel ou de colliers de pâtes, qui font le bonheur des mamans. Pour les plus grands, la fête des mères est surtout l'occasion de se réunir en famille et d'honorer les femmes de la maison.